HAUT
Retour

Eglise Saint-Genest

Construite au 12ème siècle, l'église Saint-Genest est l'ancienne paroisse des faïenciers ; Antoine Conrade y est inhumé en 1648. Jusqu'en 1635, la paroisse a la particularité d'être desservie par quatre curés portionnaires, comme à Saint-Aré de Decize à la fois, « nourris du pain et du vin de l'abbaye ». A la Révolution française, l'église est saccagée : le tympan de la porte sud disparaît et le linteau est très endommagé. Le clocher, détruit en 1794, présente, à l'origine, une flèche garnie de tuiles émaillées de diverses couleurs, due aux faïenciers résidant dans le quartier. L'église est aujourd’hui couverte d'une charpente afin de la protéger des intempéries et sa nef considérablement détruite est fermée, à l'ouest, par un bardage de bois. Le portail de l'église et la grande arcade de la nef sont classés Monument Historique en 1923.