L’atelier de Williams

16 décembre 2021 / Par Antonin Rosette

Des yeux bleu perçants, un sourire doux derrière le masque, Williams nous accueille le tablier à la taille et les deux mains encore couvertes de terre. Il nous propose de nous assoir. Si Magalie refuse pour l’amour de la photo, je prends place à son bureau où repose des ébauches de tasse, des dessins aux murs, des bons de commandes … c’est donc ici en partie que la magie opère.
Tout dans sa boutique, rue des Ardilliers, respire la douceur. De ses objets aux formes arrondies au choix des couleurs, c’est un cocoon que le potier s’est construit pour accueillir ses clients. Mais avant d’en arriver là, retour sur le parcours de ce doux rêveur.

C’est l’enfant, qu’il était, qui lui dicte son parcours. Une odeur de pâte à modeler le ramène en arrière, lorsqu’il était en vacances chez ses grands-parents à Riousse. C’est lors de ces moments qu’il joue avec la terre, du kaolin dans une carrière toute proche. Déjà à l’époque, l’appel de la matière est fort. Mais pas assez pour le pousser à en faire son métier. Mais ses souvenirs ont toujours été là et soudain après des années, cela lui revient. Il décide alors de prendre des cours de poterie.

Après deux ans de formation de tourneur, Williams décide de se lancer. Il quitte le sud où il avait trouvé refuge pendant 17 ans pour revenir en terre Nivernaise, à ses racines. Bien loin du soleil, il retrouve ses marques et la terre qui l’a tant inspiré enfant. C’est celle-là même qu’il va travailler et utiliser pour donner vie à ses créations. Il demande alors à exploiter une carrière de kaolin proche de Saint-Pierre-le-Moûtier.

Finalement, Williams a suivi une impulsion d’enfant. « C’était en moi ». Comme un désir inconscient, réveillé par une odeur, un toucher, il change de vie. Même si ses proches sont assez sceptiques, lui lançant « potier, c’est pas un métier ! », Williams persiste et signe. Et son entêtement est récompensé ! Aujourd’hui, il exporte ses créations dans le monde entier ! New-York, Milan, Shangaï … autant de destinations où sont disponibles ses tasses, ses bols … son univers plait aux quatre coins du globe. En à peine un an, William réussit l’exploit de se créer un réseau.
Avec ce succès fulgurant, la Nièvre reste sa terre de vie. Ici, il a trouvé ce qu’il cherchait une vie calme mais animée. Il ne songe pas à quitter cette terre qui l’inspire et le nourrit.

Nous refermons la porte de sa boutique où Williams a déjà repris sa place derrière son tour de potier, les mains dans sa terre si chère à son cœur. C’est donc à cela que ressemble un rêve d’enfant ?

Infos pratiques : 

L’atelier de Williams
58240 RIOUSSE
Tél : 06 18 95 69 54

Son Instagram

mm
A propos de l'auteur

Antonin Rosette

Laisser un commentaire

*S'il vous plait, compléter tous les champs correctement