48 heures à Nevers mes humains et moi

11 juin 2020 / Par Magalie Popineau

Je m’appelle Winston et je les aime mes humains. Ils m’emmènent partout où ils vont. Cette fois ci ils ont décidé de passer un weekend à Nevers. Mon humaine m’a dit qu’il y aurait plein d’endroits où je pourrai me défouler les pattes !

Nous avons commencé par le village médiéval, Apremont-sur-Allier, niché non loin du bec d’Allier. où les maisons semblent tout droit sorties d’un livre de contes de fées. Dans le parc floral, nous avons passé la matinée à nous promener parmi les fleurs et les arbres….ah les arbres j’aime beaucoup les arbres moi !!

Nous sommes restés déjeuner sur place, au bord de l’eau, la vue est imprenable. Mes humains se sont régalés quant à moi je me suis reposé à leur pieds en profitant de l’atmosphère bienveillante et reposante du lieu

Nous quittons ce charmant village et nous dirigeons vers notre destination principale : Nevers…J’accompagne mes humains à l’Office de Tourisme où ils reçoivent des conseils de visites et nous partons à la découverte du centre-ville historique.
Je renifle la ligne bleue tracée au sol qui nous emmène dans le vieux Nevers. Mes humains ont la bonne idée de s’arrêter quelques instants dans le jardin des remparts, parfait pour faire une pause fraîcheur et profiter du lieu.

Ce soir je dors à l’Hôtel ! Ils ont drôlement bien choisi mes humains, non seulement il est juste en face d’un grand parc (c’est top pour aller faire sa promenade du soir, y a des arbres …chouette !) mais en plus, les propriétaires aiment beaucoup lesanimaux, surtout les chats car j’en ai vu plusieurs qui se promenaient dans le patio !

Mais avant d’aller se reposer, c’est l’heure de diner, nous allons sur une petite place, on peut manger dehors et l’ambiance est très agréable et le chef cuisine des plats traditionnels de saisons. Mes humains se sont encore une fois régalés.

Le lendemain, c’est balade dominical au marché de Fourchambault. Mes humains achètent du miel, de la bière locale et aussi des terrines. Nous poussons la visite jusque sur les quais de Loire. C’est assez fréquenté car je croise beaucoup d’autres chiens venus avec leurs humains. La balade est géniale, je renifle herbe et fleurs pendant que mes humains s’extasient sur le paysage !

Je commence à avoir faim moi et je ne suis pas le seul ! Hop en voiture et direction le canal. Pendant que mes maîtres dégustent leurs plats, j’en profite pour regarder les joggeurs, des cyclistes, des bateaux et aussi des canards.

L’endroit est si paisible, que mes humains décident de prolonger le moment en parcourant le canal sur un bout de chemin.

La fin de l’après-midi se profile et il est temps pour mes humains et moi de rentrer chez nous, avec le sentiment de s’être reposé et d’avoir pris un grand bol d’air c’était ouaffement bien !!

mm
A propos de l'auteur

Magalie Popineau

Nevers... c'est SA ville ! C'est là que Magalie est née et a grandi. Après s'être éloignée un moment pour ses études, c'est tout naturellement qu’elle est revenue à Nevers pour s'y installer.
Magalie est en charge des éditions, de la communication digitale et des réseaux sociaux. Dès qu’elle quitte les écrans de son PC, sa tablette ou encore de son smartphone, c’est pour transmettre son amour de la Ville aux visiteurs.
Son but ? Vous faire rêver et créer chez vous une envie irrésistible de Nevers !

• Principal Trait de caractère : Organisée
• Livre préféré : Toutes ces choses que l’on ne s’est pas dites et Faërie (impossible de choisir entre les deux !)
• Film préféré : La vie rêvée de Walter Mitty
• Devise : Demain est un autre jour
• Lieu préféré : La cathédrale et ses gargouilles

Laisser un commentaire

*S'il vous plait, compléter tous les champs correctement